Normalement, le jour du boulet est un lundi, et plus précisément celui désigné par Emmanuelle, soit ce mois-ci le 9 septembre.

Mais quand on est un boulet Bleucoccinelle, autant dire qu'on "boulettise" un max. Au départ, l'excuse, c'était un temps maussade qui ne permettait pas de faire de bonnes photos.

Celles-ci ont été prises lundi dernier, donc là on retrouve bien le lundi mais de publication : point (de jersey, évidemment, hihihihi!).

Alors, je vous résume, en juillet, le dos était fait, le devant avançait pas mal et j'ambitionnais de terminer la chose sur la route des vacances...

 

dos

 

dvt

Mais le sort s'est acharné : à mieux examiner les choses, je me suis aperçue que plusieurs mailles de lisière avaient décidé de ne pas suivre les autres...

Je ne vous dis que ça, la moutarde m'est montée au nez et, de rage, j'ai détricoté et refait dans la foulée les quelques derniers vingt centimètres concernés ;-(((

Puis, le devant de la bête dûment achevé, j'ai improvisé les manches. Oui, comme je n'utilise pas le même fil que préconisé, il aurait fallu convertir les explications mais non, là hop free style!!! Ce qui donne ça :

manches boulet

devant boulet

Pas sûr que ça colle... On a regardé avec Patricia et bien c'est pô gagné...

Bref, étant optimiste sur l'été indien que l'on aurait sûrement...(j'étais encore en vacances à l'époque) et donc la certitude de pouvoir un peu porter mon pull en 2013, je me suis (très facilement) laissée porter vers un autre projet : un petit blouson à capuche pour mon neveu: là pas de problème : c'est pas grand (4 ans) et, à part les couleurs, je n'ai rien changé au fil : total respect du modèle, terminé l'impro et presque terminé le blouson, mais chuuuuuuuuut, Gabin ne le sait pas....