Oh la lalalalala....Oh la lalalalala....

J'ai laissé passer la date du boulet :((( GRRRR! 

Ben alors, c'est quand même pas compliqué de se souvenir que c'est le deuxième lundi du mois...

En plus, ce n'est pas comme si je n'avais rien à dire, hein! Comment cela natilpu-arriver? Alors que la veille, j'ai vainement tenté d'avancer ayant le destinataire sous la main... La contrariété sans doute, pis le décalage horaire entre la cité de Jeanne ➛⌇et celle de Jacques ♡ peut-être...allez savoir...

Bon, assez papoté, de quoi donc s'agit-il donc? D'une chose classique somme toute : un brave gilet à capuche pour la rentrée (oui oui, celle de septembre! 2013 ;-)).Taille quatran. Alors c'est vrai, il faut en convenir et ne point barguigner avec la vérité quand elle est vraie : il faut un peu ajuster le modèle : allonger le buste, bricoler l'encolure parce que chez Philmuche ils pensent qu'un enfant a des très grandes jambes qui lui raccourcissent le dos et pas de cou ou alors amovible. Mais ça, c'est rien...

..... parce qu'une fois que vous avez tricoté et bloqué tous les morceaux, il y a le relevage des mailles autour des devants et de la capuche : plus de 300 mailles quand même...

 

veste capuche marron Gabin

Trempez là dans l'huile! trempez-là dans l'eau vous aurez un escargot tout chaud (air connu) 

Autre galère, trouver des coudières zassorties zet taille enfant. Ici chez Jeanne, les enfants ne portent pas de coudières, il n'y a que les adultes... "nous ne les référençons pas, Madame", ben voyons!

Pas grave, je les retaillerai ✂ ✂ ✂...Ah! et puis tiens, je vais quand même pas les poser au milieu de la manche comme ça bêtement : je vais regarder où mon neveu a le coude sur le bras parce que moi j'ai pas franchement franchement le coude au milieu du bras...

Et là, misère et boules de gommes, il faut bien se rendre à l'évidence, même si le blocage a déjà été fait... les manches sont trop courtes TROP COURTES, pas assez longues, PAS ASSEZ LONGUES...... A cet instant précis, les bras m'en sont tombés, parfaitement.

Depuis, j'ai repris du poil de la bête, j'ai refait les manches, retaillé les coudières et posé la fermeture éclair, j'ai commencé un gilet rouge rubis pour mon petit Gabin chouchou ;-)

Bon quand même, j'ai attaqué le détricot-retricotage des manches :

 

manches gilets marron Gabin

Et à ct'heure, il y en a une qui est finie et l'autre qui est en cours. Et puis, j'ai même racheté une fermeture éclair car la première était hum, disons, très légèrement surdimensionnée. Et oui Bichette, fini le compas dans ton oeil de lynx avec ta myopie-presbytie-astigmatie, même avec des lentilles à 42 000 dollars ;-(

Pour la suite de cette intrigante et palpitante saga, je vous donne rendez-vous lundi 13 janvier 2014!

Et pour patienter, je vous conseille d'aller rôder chez Emmanuelle pour suivre les progrès de nos co-équipières de choc de l'aventure boulettique.

Merci de votre soutien dans ces moments délicats de nimportenawak